- Retour

Élections fédérales 2015

La CSN se réjouit de la fin du règne de Stephen Harper

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) applaudit la décision des électeurs et des électrices de congédier le gouvernement de Stephen Harper, et rappelle l'importance de rester vigilant face à l'élection du Parti libéral du Canada. Pour la CSN, la défaite des conservateurs de Stephen Harper est une victoire importante pour l'ensemble du mouvement syndical, les femmes, les scientifiques, les artistes, les chômeurs, les peuples autochtones, et la société civile.

Des promesses à tenir

« Nous devons nous assurer que Justin Trudeau respecte ses promesses d'abroger les lois antisyndicales (C-525 et C-377), d'annuler les changements visant les fonds de travailleurs et ceux apportés à l'assurance-emploi en 2012, et de rétablir le financement de Radio-Canada pour assurer sa pérennité », commente Jacques Létourneau, président de la CSN. « Si le Parti libéral du Canada pense qu'il peut faire campagne à gauche et se gouverner à droite une fois au pouvoir, il se trompe ».

La CSN espère que le nouveau premier ministre maintienne un dialogue avec les organisations syndicales sur les questions sociales et économiques, comme il s'est engagé à le faire. « Nous espérons aussi nous entretenir avec lui sur les questions du déséquilibre fiscal, du droit de négocier dans la fonction publique fédérale, et de la réforme du mode de scrutin », a poursuivi le président de la CSN.

Justin Trudeau mis en garde

La CSN tient à rappeler que le Parti libéral du Canada est responsable pour le scandale des commandites, l'un des plus importants scandales financiers dans l'histoire du Canada, en plus de se retrouver de nouveau dans l'embarras suite aux allégations de lobbying illégal de leur ancien coprésident de campagne auprès de TransCanada. 


« Nous ne partageons pas la même vision que le Parti libéral sur l'avenir du Québec et du Canada », rappelle M. Létourneau. « Nous invitons Justin Trudeau à veiller au respect des champs de juridiction des provinces et de prioriser une relation nation à nation avec les peuples autochtones. À quelques semaines des négociations historiques sur le climat à Paris, Justin Trudeau doit aussi établir immédiatement des cibles de réduction des gaz à effets de serre pour que le Canada puisse se rétablir en tant qu'acteur présent dans la lutte face aux changements climatiques ». 


La CSN s'attend également à ce que le Canada défende à l'échelle internationale une perspective de développement basée sur les droits de la personne, la paix, la lutte à la pauvreté, élaborée avec la société civile, par exemple en rompant avec l'attitude développée dans les dernières années par le gouvernement canadien de défense absolue d'Israël, particulièrement dans le contexte actuel. 


À propos


Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.



Date : 19 octobre 2015
Source : CSN
Renseignements: Mathieu M-Perron, conseiller, Service des communications de la CSN, cellulaire 514 773-0060, mathieu.murphy-perron@csn.qc.ca
<< Retour