- Retour

Loi sur l’équité salariale

La CSN poursuit sa lutte pour le droit à l’équité salariale de toutes les travailleuses

La CSN en appelle du jugement de la Cour supérieure concernant la Loi sur l'équité salariale qui a notamment pénalisé les travailleuses des CPE en les privant des rajustements salariaux auxquels elles avaient droit.

Rappelons que l'adoption tardive du règlement visant les milieux de travail exclusivement féminin a entraîné des dates différentes de rétroactivité pour les travailleuses qui y occupent un emploi. Voilà qui est au cœur de la contestation que les travailleuses des CPE affiliées à la FSSS et à la CSN ont été les premières à faire valoir devant les tribunaux.

« Rien ne justifie que les travailleuses des centres de la petite enfance perdent autant d'années au point de vue de l'application de l'équité salariale, déplore la vice-présidence de la CSN, Francine Lévesque. Nous avions contesté cette disposition de la loi discriminatoire, qui contrevient aux chartes puisqu'elle viole le droit à l'égalité. Et nous n'en démordons pas : c'est ce que nous comptons faire valoir en appel. »

Pour la vice-présidente de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Josée Marcotte, les femmes travaillant en centre de la petite enfance, comme toutes celles qui œuvrent dans des secteurs exclusivement féminins, sont victimes d'une terrible injustice. « Ce déni de droit à leur égard doit être corrigé. Nous ne pouvons laisser perdurer une telle aberration législative et nous allons nous battre pour que toutes les travailleuses du Québec aient les mêmes droits au point de vue de l'équité salariale. »

À propos
Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.



Date : 1 octobre 2014
Source : Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Renseignements:

Ariane Gagné

Service des communications de la CSN

514 349-1300

<< Retour