- Retour

Compressions dans les services de garde scolaires

De nouveau, les familles sont attaquées de plein fouet par les mesures d’austérité de Philippe Couillard

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) déplore les compressions budgétaires annoncées, qui frapperont les services de garde en milieu scolaire et auront des conséquences néfastes sur les services aux élèves.

« Par les compressions dans les budgets des services de garde en milieu scolaire et la hausse de la tarification demandée aux parents, Philippe Couillard et son gouvernement s'attaquent à nouveau aux mesures de soutien familiale, remettent en question la conciliation des responsabilités professionnelles et familiales et mettent à mal le développement des enfants et l'égalité des chances », fustige Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN. « Au final, les familles verront leur fardeau financier augmenter, sans pour autant obtenir de meilleurs services, puisque l'on coupe en même temps dans le programme », se désole la dirigeante syndicale.

« Déjà que les parents font leur part en contribuant à plus de 55 % aux services de garde offerts en milieu scolaire, les mesures d'austérité vont directement diminuer le nombre d'activités ou de sorties des élèves ou, pire encore, risquer de stigmatiser encore plus les enfants de familles à faible revenu, qui ne pourront plus y participer », décrie Marjolaine Côté, vice-présidente de la Fédération des employées et des employés des services publics.

La CSN demande depuis longtemps de reconnaître les services de garde en milieu scolaire comme service complémentaire à l'article 5 du Régime pédagogique de l'éducation préscolaire, de l'enseignement primaire et de l'enseignement secondaire et qu'à ce titre, ils soient gratuits, conformément à l'article 3 de la Loi sur l'instruction publique.



Date : 24 septembre 2014
Source : CSN
Renseignements:

Philippe Leclerc, conseiller syndical, communications CSN

514-216-9097

philippe.leclerc@csn.qc.ca

<< Retour