- Retour

Nouvelle crise au CHSLD Saint-Lambert-sur-le-Golf

La CSN dénonce vigoureusement une récente décision arbitrale qui permet à Eddy Savoie de continuer à sous-payer ses employé-es du CHSLD en PPP de Saint-Lambert-sur-le-Golf. La décision de l'arbitre, datée du 15 juillet dernier, acceptait l'essentiel des demandes salariales de l'employeur. Les salaires demeurent donc très bas et se situent à quelques dollars l'heure au-dessus du salaire minimum, soit au minimum 30 % de moins que ce que l'on retrouve dans le secteur public pour un travail identique.

«Les profits d'une entreprise ne doivent pas passer avant la qualité de vie des personnes âgées et de celles de ses employés, affirme Jean Lacharité, vice-président de la CSN. L'arbitre déclare, dans sa sentence, que le gouvernement n'aurait sans doute pas eu recours à un PPP pour ce CHSLD s'il n'avait pas compté faire des économies en particulier sur les salaires offerts au privé par rapport à ceux obtenus dans le réseau public! Bref, on utilise le privé pour réduire les conditions de travail du personnel qui assure les soins aux personnes âgées en perte d'autonomie. »

Les dix démissions annoncées au CHSLD de Saint-Lambert pourraient en effet être suivies de plusieurs autres. On risque encore une fois de compromettre la qualité des soins avec un roulement de personnel excessif.

« Contrairement à ce qu'affirme le propriétaire du CHSLD, ces annonces montrent que les conditions et le climat de travail de ce CHSLD privé sont exécrables. Cela est d'autant plus inquiétant que l'Agence de la santé de la Montérégie, dans un rapport d'avril 2014, avait exigé du CHSLD qu'il procède à plusieurs redressements, le premier étant d'assurer la stabilité du personnel de l'établissement. Le taux de roulement du personnel était alors de 100%! Ce n'est pas la sentence arbitrale qui va arranger les choses », de s'inquiéter Guy Laurion

Rappelons que ce CHSLD a fait l'objet de nombreuses plaintes et enquêtes en moins de quatre ans, notamment une enquête du Protecteur du citoyen qui soulignait un important problème de recrutement et de rétention du personnel.

« Ce PPP avec Eddy Savoie, mis en place par le ministre le gouvernement Charest, ne peut clairement pas servir d'exemple pour la suite des choses. Le gouvernement Couillard doit en prendre acte et convertir ce PPP en établissement du réseau», ajoute Jean Lacharité.

 

À propos
Fondée en 1921, la CSN est une organisation syndicale qui œuvre pour une société solidaire, démocratique, juste, équitable et durable. À ce titre, elle s'engage dans plusieurs débats qui intéressent la société québécoise. Elle est composée de près de 2000 syndicats. Elle regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.

 

 

 

 



Date : 2 septembre 2014
Source : Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Renseignements: Thierry Larivière, Service des communications de la CSN 
Cellulaire : 514 704-3297; bureau : 514 598-2159.
Thierry.lariviere@csn.qc.ca
<< Retour