- Retour

Semaine d'actions de perturbation

Cogir, le Groupe Savoie, le Groupe Sélection, Chartwell et autres propriétaires de résidences privées pour aînés sur la sellette

À l'occasion de la semaine de perturbations de la Coalition Main Rouge, près de 200 personnes provenant de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) et de centres d'hébergement privés pour aîné-es de la région de Montréal se sont réunies devant les bureaux du Regroupement québécois des résidences pour aîné-es (RQRA). « Respectez les travailleuses et travailleurs de vos centres ! » ont-ils scandé.

Des salariés qui en arrachent

« Le RQRA se targue d'être un chef de fil dans le secteur des résidences privées pour aîné-es, tant pour ses groupes membres que pour les décideurs politiques et pour la population en général, souligne le représentant du secteur des centres d'hébergement privés, Gilles Gagné. Pourtant, les conditions de travail de misère qui perdurent dans plusieurs de ces centres sont une véritable honte. La rémunération moyenne y frise le salaire minimum. Bien souvent, les employé-es ne disposent d'aucun régime de retraite ou de régime d'assurance ! » a-t-il dénoncé.

Selon un sondage mené par le RQRA lui-même, 95 % des résidentes et résidents des centres d'hébergement privés sont satisfaits des services qu'ils reçoivent. « C'est grâce au travail de cœur de ces syndiqué-es, surtout des femmes, que les personnes âgées dans ces résidences se sentent aussi bien traitées, enchaîne le président de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), Jeff Begley. Ces entreprises doivent commencer à reconnaître celles et ceux qui prennent soin de la population vieillissante du Québec, et se rendre compte que ces travailleuses syndiqué-es savent s'organiser, se faire entendre et se faire respecter ! »

Rappelons que quarante-trois accréditations syndicales d'établissements syndiqués à la FSSS-CSN à travers le Québec ont adhéré à une négociation coordonnée pour améliorer leur rapport de force face aux employeurs.

David contre Goliath

En 2015, le Réseau Sélection annonçait un investissement de deux milliards de dollars dans 30 nouvelles résidences pour aîné-es. Dix-sept nouvelles résidences seront construites en banlieue de Montréal, huit sur l'île elle-même et cinq autres ailleurs au Québec. « Les actions de l'entreprise sont actuellement évaluées à 1,2 milliard. Avec sa dernière annonce, le Réseau Sélection dit viser la création de 4000 emplois directs et vouloir tripler la valeur de son portefeuille d'ici cinq ans. Nous avons de petites nouvelles pour l'entreprise : dans l'équation, elle va devoir tenir compte des travailleuses et des travailleurs qu'elle compte embaucher pour prendre soin des personnes âgées et lui permettre de réaliser ses projets de grandeur. C'est non négociable ! », a lancé la présidente du Conseil central du Montréal métropolitain, Dominique Daigneault.

Les travailleurs de la Roseraie de Sainte-Foy, qui appartient au Réseau Sélection, se préparent d'ailleurs à en découdre sérieusement avec l'entreprise qui refuse de répondre positivement aux demandes pourtant bien raisonnables de la négociation coordonnée.

À la Résidence Soleil Manoir Dollard-des-Ormeaux, où les salarié-es ont également décidé de participer à la négociation coordonnée, les choses sont également loin d'être au beau fixe. « L'employeur évoque un contexte économique difficile pour refuser de leur accorder l'augmentation de 1,50 $ de l'heure étalée sur trois ans. Rappelons-nous que ce même propriétaire, Eddy Savoie, révélait en 2014 détenir une fortune s'élevant à
1,5 milliard de dollars. Il faut dompter ce type d'employeurs qui n'ont aucune considération pour les gens qu'ils embauchent. Sans nous, ils ne sont rien », a conclu Guy Trichard, le président du syndicat des travailleuses et travailleurs de la région de Montréal.

À propos

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs public et privé. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.


 



Date : 24 février 2016
Source : Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Renseignements: Ariane Gagné
Service des communications - CSN
514 349-1300
<< Retour