Bilan 2015 et perspectives pour le Nouvel An

Quelque 400 syndicats CSN négocieront en 2016

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) connaîtra en 2016 une autre année très active sur le front des négociations. En effet, outre ses 170 000 membres œuvrant dans le secteur public québécois qui seront consultés sur l'entente de principe intervenue avec le gouvernement libéral en décembre, près de 400 syndicats ou sections affiliés poursuivront ou entreprendront des négociations collectives au cours de la prochaine année.

Dans le secteur des communications, les syndicats de La Presse entameront des discussions avec leur employeur dans le contexte de la disparition des éditions imprimées, sauf celle du samedi. Leurs 3200 confrères et consœurs de Radio-Canada entreprendront leur toute première négociation depuis la fusion des unités d'accréditation et l'élection fédérale qui a éjecté du pouvoir les conservateurs de Stephen Harper, un parti qui a réduit de façon draconienne les budgets de la télévision d'État. Pour leur part, les syndiqué-es de la Cinémathèque québécoise et du Musée des beaux-arts de Montréal, aussi affiliés à la Fédération nationale des communications (FNC-CSN), comptent parmi ces syndicats affiliés qui renouvelleront leurs conventions collectives.

Au cours du prochain été, pas moins d'une trentaine de syndicats du secteur de l'hôtellerie, membres de la Fédération du commerce (CSN), prendront part à leur neuvième négociation coordonnée. Depuis qu'ils négocient en regroupement et en présentant une plateforme commune de revendications, en 1986, ces milliers de travailleuses et de travailleurs ont amélioré de façon significative leurs conditions de travail et leurs salaires avec l'appui de la CSN. Les syndicats des Couche-Tard, de la brasserie Labatt et ceux représentant les quelque 800 employé-es des Caisses Desjardins au Saguenay-Lac-Saint-Jean négocieront aussi leurs contrats de travail.

Dans le secteur manufacturier, 67 syndicats affiliés à la Fédération de l'industrie manufacturière (FIM-CSN) devront renouveler leurs conventions collectives, dont ceux de Bombardier, à La Pocatière, du chantier naval Davie, à Lévis, de Lavo, à Montréal, et de Demix, à Longueuil, Lasalle et Laval.

Au cours des prochains mois, 78 syndicats de la Fédération des employé-es de services publics (FEESP-CSN) feront de même, dont notamment ceux du secteur transport scolaire, du Réseau de transport de la Capitale, à Québec, d'Autobus Laval, des employé-es municipaux (cols blancs) de Rimouski, de l'UPA, ainsi que les 2800 agentes et agents correctionnels du Québec membres du SAPSCQ-CSN.

Les 7400 membres d'UCCO-SACC-CSN, qui regroupe toutes les agentes et tous les agents correctionnels des pénitenciers fédéraux, poursuivront pour leur part les discussions avec le nouveau gouvernement libéral, à Ottawa.

Les 166 sages-femmes, membres de la Fédération des professionnèles de la CSN, tenteront de faire reconnaître concrètement leur profession et le rôle qu'elles jouent dans la société au cours de cette négociation. En outre, les professeurs de l'UQAM et de l'UQO, les seuls syndicats de professeurs d'université affiliés à une centrale syndicale en Amérique du Nord, poursuivront leurs pourparlers pour en arriver à une entente en 2016. Toujours dans le secteur de l'enseignement post-collégial, près de 10 000 chargé-es de cours, tutrices ou tuteurs et maîtres d'enseignement négocieront le renouvellement de leurs conventions collectives. Ces membres de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) oeuvrent à l'ETS, à la TELUQ, ainsi qu'à l'Université de Montréal, l'Université Laval, l'UQAM, l'UQO, l'UQAT et l'Université Concordia. En outre, 24 collèges d'enseignement privé seront en négociation, dont neuf pour une première convention collective.

À la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN), plus de 135 syndicats tenteront de conclure des ententes en 2016, dont entre autres ceux représentant les travailleuses des CPE, des centres d'hébergement privés et du secteur préhospitalier.

En 2015, la CSN a accueilli 4755 nouveaux membres dans 117 syndicats ou sections.

À propos

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) représente quelque 325 000 travailleuses et travailleurs œuvrant dans tous les secteurs d'activité et regroupés dans plus de 2000 syndicats.



Date : 5 janvier 2016
Source : Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Renseignements: Louis-Serge Houle, directeur du Service des communications de la CSN, 514 792-0795, louis-serge.houle@csn.qc.ca, twitter.com/lshoule
<< Retour