- Retour

Austérité et coupes dans les écoles

Le président de la CSN s'enchaîne pour la cause

Le président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Jacques Létourneau, parent de deux enfants d'âge scolaire, a participé à l'initiative populaire Je protège mon école publique, ce matin à l'école primaire La Mennais à Montréal afin de dénoncer les conséquences graves de l'austérité et des coupes du gouvernement Couillard dans le milieu scolaire.

Des parents, des professeures et professeurs et des employé-es de l'école se sont donné la main et ont formé une chaîne humaine autour de l'école afin de symboliser la préservation du milieu scolaire.

« À la lumière de ce qu'on a pu voir ce matin à la grandeur du Québec, il m'apparaît évident que seul le gouvernement libéral de Philippe Couillard pense que c'est une bonne idée d'hypothéquer l'avenir du Québec en privant nos enfants d'une éducation de qualité. Ce gouvernement pille et écorche tout ce qui faisait du Québec, une province unique », a lancé Jacques Létourneau.

Le ministre de l'Éducation, François Blais, affirme que le gouvernement n'a pas le choix d'exiger des compressions aux commissions scolaires afin que le Québec vive selon ses moyens. Il ajoute que la majorité des parents comprennent ce sacrifice. « À voir le nombre de parents qui ont participé à ce mouvement populaire, il est clair que le ministre est dans le champ. Les parents ne ressemblaient pas à des victimes conciliantes, au contraire ils ont lancé un message clair au ministre : ça suffit, ces compressions sont inacceptables », conclut M. Létourneau.



Date : 1 septembre 2015
Source : CSN
Renseignements: Dave Parent, conseiller, Service des communications de la CSN, 514 216-9097, dave.parent@csn.qc.ca
<< Retour