- Retour

Campagne « Boycott, désinvestissement et sanctions » contre Israël

La CSN se joint au mouvement mondial

Réunis lors d'une séance du bureau confédéral la semaine dernière, les délégué-es des fédérations et des conseils centraux de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont voté une proposition de joindre la campagne internationale « Boycott, désinvestissement et sanctions » contre Israël (BDS).

La CSN répond solidairement à l'appel lancé en juillet 2014 par des syndicats palestiniens qui souhaitent intensifier le mouvement pacifique né en 2005 pour amener Israël à respecter le droit international, à mettre fin à l'occupation militaire de Gaza et de la Cisjordanie, à respecter les droits des réfugié-es palestiniens et à cesser la discrimination raciale visant des citoyens palestiniens d'Israël. La CSN rejoint ainsi 26 autres organisations québécoises membres de la Coalition BDS-Québec et des centaines d'autres à travers le monde.

« Depuis des décennies, Israël poursuit d'une façon éhontée et avec violence une politique de colonisation des territoires palestiniens et bafoue le droit international à l'encontre du peuple palestinien, a expliqué le vice-président de la CSN, Jean Lacharité. Nous souhaitons que la campagne BDS réussisse à faire entendre raison à Israël et à ses alliés, là où ont échoué des centaines de résolutions de l'ONU et une multitude de démarches diplomatiques pour la justice et la paix. »

Le Canada, « meilleur ami d'Israël »
Pour la CSN, la campagne BDS doit être particulièrement active au Canada et au Québec en raison de la profondeur des liens que tisse le gouvernement Harper avec celui d'Israël. « Au cours des dernières années, l'appui inconditionnel donné par les conservateurs à Israël et à ses politiques d'apartheid est gênant, a poursuivi Jean Lacharité. Ils essaient maintenant de faire l'amalgame entre cette campagne et l'antisémitisme, alors que la campagne BDS est pacifique et reconnaît à Israël le droit d'exister dans les limites entendues avant 1967. Il est de notre responsabilité d'être solidaires de la population et des syndicats palestiniens en menant cette campagne non violente pour faire respecter les droits humains dans cette région du globe. »

Les objectifs de BDS

Les organisations qui appuient la campagne internationale BDS demandent de :

  1. Cesser toute importation de biens israéliens ou toute exportation de biens, productions culturelles ou activités académiques en Israël;
  2. Retirer les investissements dans les obligations israéliennes et dans les entreprises et les banques complices de l'occupation israélienne et des violations des droits de la personne;
  3. Soutenir l'appel des groupes palestiniens pour un embargo militaire contre Israël;
  4. Diffuser auprès de nos membres de l'information concernant le siège et la destruction de Gaza et leur demander de boycotter les produits d'Israël et de partager leurs connaissances avec leur famille, leurs collègues et leurs amis.

Au cours des prochains mois, en plus de participer aux activités de la Coalition BDS-Québec, la CSN mènera une campagne auprès de ses membres pour les informer des objectifs poursuivis par le mouvement international BDS.

La CSN représente quelque 325 000 travailleuses et travailleurs de tous les secteurs d'activité dans près de 2000 syndicats partout au Québec.



Date : 14 avril 2015
Source : CSN
Renseignements: Louis-Serge Houle
Directeur du Service des communications de la CSN
514 792-0795
louis-serge.houle@csn.qc.ca
twitter.com/LSHoule
<< Retour
 
  • 20 avril 2016
    La CSN presse le premier ministre Trudeau d'intervenir pour la libération de Raif Badawi >>
  • 21 février 2016
    Il faut s'opposer à la motion conservatrice de criminaliser la critique citoyenne des politiques d'Israël envers le peuple palestinien >>
  • 4 février 2016
    Déclaration sur l'Accord de partenariat transpacifique (PTP) >>
  • 7 décembre 2015
    La CSN fière de contribuer à la TCRI >>
  • 5 décembre 2015
    Repenser le libre-échange >>
  • Tous les communiqués >>